Les start-ups

Les startups en plus d’être de jeunes entreprises, ont des caractéristiques particulières. En effet, ces entreprises doivent impérativement avoir un aspect novateur, que ça soit dans les processus qu’elles utilisent dans leur production ou par rapport aux produits et aux services qu’elles proposeront à leurs clients.

De plus, les startups, par définition ont un potentiel de développement particulièrement fort.

L’un des secteurs d’activité qu’on retrouve le plus dans ces entreprises sont les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).

Il est très important de ne pas confondre les entreprises « classiques » et les startups, ces dernières n’ayant pas de modèle d’affaires précisément défini sont en perpétuelle évolution.

Les licornes françaises

Comme nous avons pu l’évoquer précédemment, en théorie, une startup est promise à un fort développement de manière rapide.

Aujourd’hui, les startups ayant moins de 10 ans ainsi qu’une valorisation de plus d’un milliard d’euros sans être coté en bourse sont nommées les licornes.

En 2017 la France comptait 3 licornes sur son territoire, à l’heure actuelle, nous ne comptabilisons pas moins de 26 licornes. Parmi elles, nous pouvons retrouver, Manomano ce géant qui a su tirer parti de la crise sanitaire, aujourd’hui valorisé à 2.6 milliards de dollars. Nous pouvons aussi citer Doctolib permettant de prendre des rendez-vous médicaux directement sur internet, ou bien Sorare qui a développé son business model autour des NTF et de la cryptomonnaie.

Voici une liste des licornes françaises que vous connaissez certainement :

  • Lydia
  • Deezer
  • OVHcloud
  • Blablacar
  • Ledger
  • Voodoo
  • Quonto
Une question ?